Une pensée pour Bonsai :) A quand le retour !!!

Posté par bloggeuse le 25 juin 2009

Vous avez le temps de tout apprendre je pense avant qu’il reviennne parmi nous !

Quessé qu’y disent, ces québécois ?

Voici quelques expressions québécoises et leurs traductions.
Ça va aider nos cousins de France à nous comprendre.
 

Une pensée pour Bonsai :) A quand le retour !!! dans BONJOUR ET BIENVENUE smile30

Faire la baboune =  bouder
y a des bidoux c’te gars-là  = avoir beaucoup d’argent
des motons dans l’estomac = être angoissé
j’ai la chienne =  j’ai peur
coudon, as-tu la danse de St-Guy =  il bouge tout le temps
y a de la mine dans le crayon = un gros appétit sexuel
j’ai eu de la flouxe =  j’ai eu de la chance


la guédille au nez  =  le nez qui coule
t’es mieux de te tenir le corps raide et les oreilles molles =  tiens-toi tranquille
j’ai le feu au cul = je suis enragé
il a la gueule fendue jusqu’au oreilles =  il sourit largement
j’ai le feu au passage = être en colère

j’ai le flu = la diarrhée
j’ai le moton = être ému
les garcettes en l’air = gesticuler beaucoup
avoir les yeux crasse = des yeux enjôleurs
elle veut son biscuit = elle désire une relation sexuelle
j’ai tu une poignée dans le dos ? = tu me prends pour un imbécile ?


avoir un rapport =  faire un rot
j’ai déjà vu neiger avant toi = j’ai de l’expérience
un beau smatte =  un gars qui n’agit pas intelligemment
beurrer épais = exagérer une situation

branler dans le manche = difficulté à faire un choix
broche à foin = quelque chose de mal organisé
je suis lodé = j’ai plein de travaux à faire
y é guerlot ce soir = il a trop bu
être chicken = avoir peur


partir sur un go = faire le party
passer dans le beurre = manquer son coup
y va manger ses bas = y va avoir de graves problèmes
je suis rendu au boutte = je suis épuisé
courir la galipotte = avoir de nombreuses aventures


ça prend tout mon petit change = faire de gros efforts
y a tu vu la binne ?  = as-tu vu son expression en parlant de quelqu’un
té viré su’le top  =  t’as perdu la tête
la vieille sacoche = en parlant d’un femme âgée peu aimable
c’est un beau tireux de pipes = en parlant d’un blagueur

tu me tapes sur le gros nerf = incapable d’endurer quelqu’un d’insupportable
là… je tire la plogue  = j’en ai fini avec cette situation
tire-toi une bûche =  viens t’asseoir
il se pète les bretelles = il est très fier
se poigner le moine =  être là à ne rien faire


tu t’es mis sur ton 36 = tu as mis des beaux vêtements
t’énerves pas le poil des jambes = panique pas
s’enfarger dans les fleurs du tapis = s’arrêter à des détails insignifiants
il sent le ouistiti = il pue
je me fens le cul…  =  je fais de gros efforts

je lui ai passé un petit Québec = je lui ai joué dans le dos
on n’est pas sorti du bois = on est pas à bout de nos misères
dégraye la table = desservir la table
je vais la domper = je vais terminer notre relation
as-tu vérifier les fiouses ? = as=tu vérifié les fusibles ?


ça c’est une grosse menterie =  un gros mensonge
elle a toute une paire de jos = elle a de gros seins
quessé  = qu’est=ce que ?
questa ? = qu’est=ce que tu as ?
une vraie réguine = un truc qui fonctionne mal


asteure  =  maintenant
aller au batte =  affronter une situation difficile
ousse que  j’ai mis barniques ? = chercher ses lunettes
Bobépines =  pinces à cheveux
Mon chandail bâré  =  chandail à rayures
Y a tu vu le bazou ?  = vieille voiture

Une bébitte à patates = une coccinelle
Une bécosse qui pue  =  WC, des toilettes à l’extérieur
Les beus  =  les policiers
Une bière tablette = une bière à la température de la pièce
Il est bizouneux = quelqu’un qui ne fait pas grand chose


C’est un bon jack = quelqu’un de bien, gentil
La boss de bécosses = quelqu’un qui donne des ordres
Un botch de cigarette =  un mégot de cigarette
Un boc de bière = un verre de bierre pression
Mets ta bougrine =  manteau


Une braoule = une grosse cuillère
Un petit coup de fort = prendre de la boisson alcoolisée
Elle a été bumpée =  elle a été supplantée à son travail
Je l’ai câlé au travail = téléphoné au travail
Un beau camail  =  beau chapeau

Capot de chat = manteau en fourrure de chat sauvage
Capoter = perdre les nerfs
As-tu fini de chigner ?  = arrête de pleurnicher
Les chnolles = les testicules
Une bonne chotte de cognac=  un petit coup
Champlures = les robinets

avoir la falle basse = être fatigué
ja vais aller gazer = aller mettre de l’essence

* Baquer (donner son appui, son accord)

* Bosser (se comporter comme si on était le patron)

* Canceller (annuler)

* Une cédule (un horaire)

* Être djammé (coincé),

raqué (fatigué, endolori),

dérenché (en piteux état),

fucké (brisé),

 badloqué (malchanceux).

* Kiquer (donner un coup de pied)

* ouatcher (garder à l’oeil)

* Ploguer (brancher)

* Puncher (donner un coup de poing)

* Slaquer (congédier)

* Spotter (apercevoir)

* Rusher (se dépêcher, faire à la hâte)

* Toffer (endurer une situation désagréable)

* tripper, bozer (avoir énormément de plaisir, être en extase)

* Vedger (paresser, perdre son temps)

* La sloche (gadoue),

* la scrappe (déchets), la poque (rondelle de hockey),

* l’élévateur (ascenseur),

 *le flat (crevaison),

 *le beurre de pinottes (d’arachides).

* S’accorder comme chien et chat (se chicaner tout le temps)

* Se prendre pour un autre (se croire plus important qu’on ne l’est réellement)

* Achaler, gosser, tomber sur les nerfs (déranger quelqu’un)

* Être sur son 36, se mettre beau ou belle (être chic)

* Ambitionner su’ l’pain béni (abuser d’une situation avantageuse)

* Attacher son manteau (boutonner)

* Avoir le coeur gros (être triste, mélancolique)

* Avoir les yeux dans la graisse de binnes (regard amoureux, rêveur)

* Baragouiner l’anglais, parler anglais comme une vache espagnole (avec beaucoup de difficulté)

* Barrer la porte (fermer à clé)

* Bavasser (bavarder, se comporter en délateur)

* Bêcher (tomber tête première)

* Becotter (embrasser)

* Brailler (pleurer)

* Brosser (se saouler la gueule)

* Capoter, perdre le nord (paniquer, devenir fou)

* Chauffer (conduire un véhicule)

* Chiâler (se plaindre)

* Chicaner (engueuler, réprimander)

* Crouser (faire la cour, conter fleurette)

* Écrapoutir (écraser)

* Au Québec on embarque et on débarque d’une voiture (d’un char)

* Enfirouaper (jouer quelqu’un)

* Être fou comme un balai ou comme d’la marde (dingue, en état de panique ou fou de joie)

* S’évacher (s’affaler, paresser)

* Faire la baboune, faire du boudin (bouder)

* Faire dur (avoir mauvaise mine, mauvaise apparence)

* Faire ses commissions (ses emplettes)

* Magasiner (faire des achats)

* Manger une volée (se faire tabasser)

* Minoucher (caresser)

* Paqueter, paqueter ses p’tits (empaqueter ses choses, faire ses valises)

* Partir le char (démarrer la voiture)

* Placotter, jaser, potiner (bavarder, discuter)

* Pogner (agripper, empoigner ou encore avoir du succès en amour)

* Se faire passer un sapin (se faire rouler)

* Se pogner l’cul (ne rien faire, paresser)

* Sacrer son camp (partir, quitter)

* Se sauter dans la face (s’engueuler)

* Taponner (perdre son temps)

* Tirer la pipe à quelqu’un (agacer, taquiner)

Avoir du front tout le tour de la tête :
être effronté, avoir de l’aplomb, de l’audace, du toupet…
Accrocher ses patins : démissionner
Aller au batte : affronter une situation difficile
Aller gazer : faire le plein, mettre de l’essence dans la voiture
À (la) mitaine :  écrire à mitaine, faire à mitaine…
Faire à la main, sans aide mécanique ou technologique.
Ambitionner su’l'pain béni : abuser d’une situation avantageuse
Arrangé avec le gars des vues : les décisions ont été prises à l’avance
Arrête de chigner : arrête de pleurnicher
Astheure : maintenant
Attache ta tuque ! : Tiens-toi prêt !
Attacher sa tuque avec de la broche : se préparer à affronter des difficultés.
Avoir d’autres chats à fouetter :
Être occupé par toutes sortes de choses.
Avoir de l’allure : être correct, sensé…
Avoir de la mine dans le crayon : avoir un gros appétit sexuel
Avoir de l’eau dans sa cave : Avoir des pantalons trop courts
Avoir des bidoux : être riche
Avoir des motons dans l’estomac : être angoissé
Avoir des vers : bouger beaucoup
Avoir la chair de poule : avoir froid ou avoir peur
Avoir la chienne : avoir peur
Avoir la danse de St-Guy : Bouger tout le temps
Avoir la falle basse :
Avoir l’air triste ou très fatigué
Avoir la « fale » ou « phalle » à l’air :
Avoir le cou ou le haut de la poitrine non protégés par un vêtement : foulard, manteau, chandail…
OU : Mets ta « crémone », t’as la fale à l’air:
une crémone est un foulard
Avoir la guédille au nez : avoir le rhume, avoir le nez qui coule
Avoir le corps en signe de piastre ($) : se tenir mal, ne pas se tenir le corps droit, comme lorsqu’on est resté trop longtemps assis en s’écrasant sur sa chaise.
Avoir le feu au cul : être très en colère
Avoir le flu : avoir la diarrhée
Avoir le moton : être ému
Avoir les garcetttes en l’air : gesticuler beaucoup
Avoir les quatre fers en l’air :
Gesticuler
Avoir les yeux dans la graisse de binnes :
Regard amoureux, rêveur …

Origine de l’expression (envoi d’une correspondante)
Quand le bouillon est gras on dit qu’il a des « yeux » (ronds de gras qui flottent sur le bouillon ), mais, comme dans les temps anciens on mangeait beaucoup de « binnes » (fêves au lard), c’est là qu’on voyait les « yeux » (ronds de gras qui flottaient sur les binnes.) D’ou l’expression : » avoir les yeux dans la graisse de binnes »

Avoir une patate chaude dans la bouche :
Ne pas articuler ou ne rien comprendre quand on parle
Avoir une poignée dans le dos : Prendre pour un imbécile (réf. à valise)
Barniques : lunettes
Bat’Feu : briquet
Bazou : une vieille voiture
Bébitte à patates : un doryphore
Bécosse : Une toilette extérieur, WC
Beurrer épais : exagérer en racontant une situation
Bière tablette : une bière à la température de la pièce
Bizounner : S’activer, s’occuper, peaufiner, ciseler…
Bobépines : Pinces à cheveux
Boc de bière : un verre de bière pression
Boss de bécosse : qqn qui donne des ordres à propos de tout et de rien
Botch de cigarette : un mégot
Branler dans le manche : hésiter, ne pas se décider à choisir
 Ça a pas de bons sens : C’est insensé
 Ça coûte un bras : c’est hors de prix
Ça me bouillonne dans le fond de la flûte :
avoir un besoin urgent d’aller aux WC
Ça ne me «  borde  » pas ou ça ne me «  badre  » pas :
Ça ne me dérange pas !
Capot de chat : un manteau de chat sauvage
Capoter : perdre la tête
Ça prend à la gorge : affecter désagréablement les voies respiratoires, en parlant d’une odeur forte et âcre
Ça prend tout mon petit change : Je fais de gros efforts
C’est le fun : c’est plaisant
 C’est pas lisable : illisible
 C’est quétaine : c’est ringard
C’est quoi la «  combine  » ?
Ce qui semble être un moyen astucieux et plus ou moins honnête de parvenir à ses fins.
C’est rare comme de la marde de pape : Très, très rare)
C’est une vraie pimbêche ! C’est une snob !
Champlures : robinets
Chnolles (les): les testicules
Cogner des clous : somnoler, la tête qui tombe parce qu’on est sur le point de s’endormir.
Comporte-toi comme du monde :
Aie de bonnes manières, sois poli…
Couler à pic :
S’enfoncer dans l’eau, se noyer (aller vers une dépression)
Courir la galipotte : avoir de nombreuses aventures galantes
Dégrayer la table : desservir la table
Dégrayez-vous ou donnez-moi votre bougrine :
Enlever votre manteau
 Déguédine : Hâte-toi !
 Descendre tous les saints du ciel : blasphèmer
Devenir fou furieux :
Se mettre en colère
Elle a mangé de la gornotte :
Femme encore jeune mais très ridée, qui a fait le trottoir…
En arracher : avoir des problèmes, éprouver des difficultés
En avoir ras le pompon : Être à bout de patience
 En masse : beaucoup
Y en a mis en masse : juste assez, presque trop selon le contexte
Énervé de Beaupré : Très très excité, agité
Entreprise de broches à foin : bien mal organisée
Envoye donc : lorsqu’on veut convaincre qqun de faire qque chose
Est-ce que ton père vend des vitres ? Tu me caches la vue
 Être assis sur son steak : rester assis à ne rien faire
Être bumpé : être rétrogradé au travail
Être chicken : avoir peur
Être comme une queue de veau : Être nerveux, faire plusieurs tâches en même temps
Être en beau joal vert :
Être très en colère
 Être gratteux : être avare
Être gros Jean comme devant : Ne pas être plus avancé. Avoir un espoir (réussite, gain…) et se retrouver devant rien.
Être guerlot : avoir trop bu
Être lodé : Avoir plein de choses à faire
Être « paqueté » : être ivre
Être rendu au boutte : être épuisée
 Être un Roger Bontemps : Personne de belle humeur et qui vit sans aucune espèce de souci.
Être saoul comme une botte :
Être en état d’ébriété avancé
 Être sur le piton : Être en pleine forme
 Être un Roger Bontemps : Personne de belle humeur et qui vit sans aucune espèce de souci.
Être un « pissou » (de l’angl. pea soup) :
Avoir peur de tout
 Être tanné : en avoir marre
Faire chauffer le «  canard  » ou la «  bombe  » :
Mettre la bouilloire au feu ou brancher la bouilloire
Faire faire un rapport au bébé : un rot
Faire la baboune, faire du boudin : bouder
Faire l’ordinaire : cuisiner, préparer les repas
Faire son bardas : Faire son ménage
Faire son petit Jean Lévesque : celui qui sait tout
Faut pas pleurer sur du lait renversé : l’incident est clos, il faut passer à autre chose.
 Fête : anniversaire
Fiouses : des fusibles
 Grimper dans les rideaux : se fâcher violemment
Habillé comme la chienne à Jacques :
Très mal habillé
Habillé en queue de chemise :
S’habiller très légèrement
Il a déjà vu neiger : il a de l’expérience
Il a des croutes à manger :
Il doit acquérir de l’expérience
Il en a de «  collé  » :
Il est riche, il a de l’argent
Il est viré su’ le top : Il a perdu la tête
Il fait « frette » : froid
Il n’a pas inventé les boutons à quatre trous
ou
il n’a pas mis le « spring » aux sauterelles :
N’agit pas de façon très intelligente
Il patine :
Il essaie de se tirer d’embarras en tentant d’expliquer son comportement par un flot de paroles inutiles.
 Il pleume (après un coup de soleil) :
La peau pèle
Il tombe des peaux de lièvre :
expression entendue au Saguenay quand la neige tombe à gros flocons nous faisant penser à la blancheur d’une peau de lièvre en hiver.
J’en ai en masse ou j’en ai un char puis une barge :
j’en ai beaucoup, en grande quantité.
Je suis mal pris : en détresse, j’ai besoin d’aide
Je suis tanné, c’est plate : J’en ai mare, c’est ennuyant / ennuyeux
 L’affaire est ketchup: la situation est au mieux
La gueule fendue jusqu’aux oreilles : sourire à pleines dents
 Le diable est aux vaches : Le désordre règne
Les boeufs (ou les beus) : les policiers
Les chiens n’ont pas de chats (Nous héritons de nos parents. Nous nous retrouvons avec certaines ressemblances avec l’un ou l’autre. )
Les érables coulent : avoir le rhume, le nez qui coule
 Mangeux de balustre : qqun qui est toujours à l’église
Manger ses bas : avoir des problèmes graves
Menterie : mensonge
Mettre la charrue devant les boeufs : aller trop vite
Mettre sa bougrine : son manteau
 Mets-en (pour signifier son approbation)
On est pas sorti de l’auberge
oules crêpes ne sont pas cuites :
on en a pas fini avec le dossier ou ça va encore être très long
On n’est pas sorti du bois : on est pas au bout de nos peines, on en a pas encore fini
On s’essuie puis on recommence : on vient de faire une gaffe, on s’en rend compte et on veut réparer si possible.
Pantoute : pas du tout !
Partir sur le go : faire la fête
Passer comme du beurre dans la poêle : avoir réussi facilement
Passer la gogosse :
Passer le coupe-bordure
Passer sur les fesses (ex: j’ai passé mon examen sur les fesses):
Réussir de justesse
Passer une petit Québec : jouer dans le dos de qqn
Pelleter des nuages : rêver, faire des projets de trop grande envergure…
Péter de la broue : parler beaucoup mais ne pas dire grand chose de valable
Péter plus haut que le trou : Être snob ou se prendre pour un autre
 Prendre une brosse : s’enivrer
 Prendre une chance : un risque
 Prendre une fouille : tomber, glisser
 Raboudiner: Essayer de rafistoler qque chose
Retontir :
Arriver à l’improviste
Sacrer son camp :
Partir
Sauter sur le « crink » : S’énerver pour une pécadille
Se bourrer la fraise :
Manger à satiété
Se calmer le pompon :
Rester calme, prendre une grande respiration …
Se décrêter (expression entendue dans la Beauce) :
Se dévêtir à l’arrivée, enlever son manteau…)
Se faire enfirouapper : se faire avoir par un beau parleur, être trompé
Se faire fourrer : être trompé
Se faire passer au batte :
Se faire semoncer
Se faire une colle :
Se faire un câlin
 Se faire passer un sapin : on lui a fait croire des choses
Se fendre le cul : faire de gros efforts
S’effoirer :
Se laisser choir dans un fauteuil
Se la couler douce : se reposer
Se mettre sur son 36 : s’habiller de beaux vêtements
S’énerver le poil des jambes : paniquer
S’enfarger dans les fleurs du tapis : voir de trop près les détails d’une entreprise ou d’un projet bien souvent au détriment de l’ensemble, s’arrêter à des détails insignifiants.
On dit aussi : enculer des mouches en plein vol
(Même signification)
Sentir le swing : sentir la trannspiration
Se péter les bretelles : être fier, satisfait
Se pogner le cul : Ne rien faire
Se poigner le moine : ne rien faire, perdre son temps
Se revirer de bord :
Changer d’idée
Se tenir le corps raide et les oreilles molles : se tenir tranquille
 S’exciter le poil des jambes : s’énerver, s’impatienter
Son portrait tout craché :
Lui ressemble comme deux gouttes d’eau
Taper sur les nerfs : être insuportable
Tiguidou : c’est d’accord !
Tirer la plog : en finir avec une situation qui perdure
Tirer le diable par la queue : avoir des problèmes d’argent
Tire-toi une bûche : Viens t’asseoir
Tireux de pipe : un blagueur
Tirer les vers du nez : Faire parler quelq’un pour obtenir des renseignements
Torcher les petits :
Les laver, les nourrir, en prendre soin…
 Tordre un bras : insister
Trâlée d’enfants :
Les enfants d’une famille nombreuse
Tu fais simple : Ne pas être correct
(Utilisé au Lac-St-Jean)
Un beau smatte : qqn qui n’agit pas de façon intelligente
Un bon jack : gentil, aimable
Une famille tricotée serrée :
Une famille très unie, qui se respecte et s’entraide à la moindre occasion.
Un gars, une fille pas barré : qui a de l’audace
Une petite chotte : un petit coup
Une ponce :
Une boisson composée d’alcool, de sucre ou de miel et d’eau
Un vêtement bâré : avec des rayures
Vas péter dans les fleurs : Je me moque de ce que tu dis.
 Vente de garage : Vide grenier
Vieille sacoche : une femme âgée peu aimable
Vouloir domper qqn : terminer une relation
Vouloir son biscuit : désirer une relation sexuelle
 Y va avoir du monde à la messe : Une foule
Y mouille comme vache qui pisse (pleuvoir beaucoup)

2 Réponses à “Une pensée pour Bonsai :) A quand le retour !!!”

  1. t’es folle comment veux tu que je retienne tout cele :lol: avec ta petite tete ;)

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  2. chefpetasse dit :

    c’est vrai on a le temps : en plus moi j’apprends en double j’ai la même chose sur un forum ou je vais
    bisous

 

Chacha, escort girl hors se... |
UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Monde en noir
| A JEUDI
| youmeinthesky