LE NOEL EN BELGIQUE

LE NOEL EN BELGIQUE dans BONJOUR ET BIENVENUE picto70

 

Entre le vin chaud des chalets, les cuvées spéciales des brasserie et les spéculoos apportés par Saint-Nicolas, nos amis belges ne se régalent pas qu’à Noël, mais durant tout le mois de décembre.

   
  frites dans BONJOUR ET BIENVENUE
   
   
   
   

 

En Belgique, les fêtes de fin d’année commencent dès le début du mois de décembre avec la Saint-Nicolas et se terminent avec le Réveillon du Nouvel an.
Pendant un mois, le pays se transforme en une gigantesque forêt d’épicea. Il n’est pas une chaumière qui n’arbore fièrement son sapin ardennais. Les portes des maisons sont décorées de houx et de guirlandes et les fenètres maculées de neige en aérosol. Des villages de petits chalets de bois poussent sur les places des villages et dégagent des senteurs de vin chaud et d’hydromel. En route pour une excursion de Noël au plat pays…

Gibier, boudin et tarte à la viande, vous avez dit léger ?
Le repas de Noël se prend traditionnellement en famille. Le menu se compose généralement de gibier provennant des forêts ardennaises du sud du pays. Cependant depuis une trentaine d’année la dinde farcie semble faire de plus en plus d’adeptes. De nouveaux mets, tels que la viande d’autruche ou de kangourou, ont aussi fait leur apparition sur les tables de fête ces dernières années.

Au niveau des plats typiquement belges, les menus varient selon les régions. Dans le sud du pays, le boudin de Noël garde une place de choix. Ainsi le boudin à base de chou vert, appellé « tripes à l’djotte », reste un incontournable.

A Liège, les grands-mères préparent la boukète, une crêpe garnie de raisins ou de ronds de pommes, frite à la poêle avec du beurre, et servie saupoudrée de sucre fin ou de cassonade.

Dans les cantons de l’est, il est de coutume de déguster une choucroute le jour du nouvel an et pour que la tradition soit complète et que l‘année soit bonne, on conseille de glisser une pièce de monnaie sous l’assiette ou dans la poche.
En Gaume (sud de l’Ardenne belge), le pâté Gaumais est à l’honneur en cette période de fin d’année. Il s’agit d’une copieuse tarte à la viande (viande de porc marinée dans du vin avec épices et herbes, et recouverte de pâte) qui peut se déguster chaude ou froide.

A l’approche des fêtes, on déguste également les cougnoles ou cougnou, sorte de pain brioché dont la taille varie entre 15 et 80 cm, et dont la décoration – une petite figurine en craie – ravit les enfants qui les récupèrent pour dessiner.

Menu de Noël à la belge

Entrées
Foie gras

 

Plats
Boudin de Noël

 

Desserts
Boukète

Cougnou

 

Les bières de Noël
En Belgique, patrie de la bière, la tradition des cuvées spéciales Noël remonte au début du XIXème siècle. On dit qu’à cette époque, les brasseries étaient plus nombreuses que les villages. Les meilleurs orges et houblons étaient alors conservés pour brasser des bières spéciales offertes aux meilleurs clients comme cadeaux de fin d’année.


La tradition s’est perpétuée et aujourd’hui rares sont les brasseurs qui ne sortent pas leur cuvée spéciale pour les fêtes. Les grandes brasseries étant assez peu créatives en la matière, les bières de Noël permettent aux petites et moyennes brasseries de se faire remarquer. Notons encore que les bières de noël sont légèerement plus foncées et plus alcoolisées que la normale.

   
   
   
   
   
   

La Saint-Nicolas
En Belgique, les fêtes de fin d’année commencent dès le début du mois de décembre. En effet, c’est le 6 décembre que le patron des écoliers visite les chaumières pour y déposer des cadeaux aux enfants sages. Saint-Nicolas est accompagné d’un âne qui transporte les cadeaux et du terrible père fouettard chargé de punir les enfants turbulents sous la menace de son martinet.

La semaine qui précède le 6 décembre, les enfants rangent leurs souliers sous la cheminée pour y récolter spéculoos et chocolats à l‘effigie du Saint ainsi que des fruits d’hiver comme les mandarines. Traditionnellement, on dispose également à proximité une carotte pour l’âne et un grand verre de bière pour le Saint. La légende attribue un miracle à Saint-Nicolas, il aurait ressuscité trois jeunes enfants qu’un cruel boucher avait transformé en chair à saucisses.

Et quelques douceurs…
Au rayon des douceurs, on trouve les célèbres spéculoos (biscuits à la cassonade et à la canelle), du massepain (pâte d‘amande) et la traditionnelle bûche de Noël, fourrée de pâte au noisettes et nappée de mousse au chocolat.

Laisser un commentaire

 

Chacha, escort girl hors se... |
UN AN DE MA VIE |
angelca29 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Monde en noir
| A JEUDI
| youmeinthesky